Le glaucome chronique

22

Jan

2012

Le glaucome chronique aussi appelé glaucome à angle ouvert est une maladie de l’œil :

– Qui peut conduire à la cécité si elle est négligée,
– Qui atteint le plus souvent les 2 yeux,
– Qui survient généralement dans la deuxième moitié de la vie,
– Qui est fréquente.

Le glaucome est dû à une augmentation de la pression à l’intérieur de l’œil. Ceci comprime les structures internes de l’œil et en particulier les fibres nerveuses du nerf optique qui conduit les informations visuelles captées par les cellules de la rétine jusqu’au cerveau.

Le dépistage précoce du glaucome, un suivi régulier de son évolution et une application stricte des traitements prescrits peut vous protéger d’une cécité qui survient sournoisement et est irréversible.

Il existe deux sortes de glaucomes et il ne faut pas les confondre :

Le glaucome à angle ouvert doit être distingué du glaucome à angle fermé, plus rare et survenant chez des personnes prédisposées par une anatomie de l’œil particulière. La mention « contre-indication glaucome »figurant sur la notice de certains médicaments ne concerne que le glaucome à angle fermé.

Que peut-on faire ?

Bien suivre son traitement : les progrès thérapeutiques et récents permettent d’éviter de plus en plus souvent une opération de l’œil. Les médicaments qui vous ont été prescrits pour votre glaucome représentent un traitement quotidien et à vie. Ce traitement fait baisser la pression intra-oculaire mais ne fait pas disparaître la maladie : il ne doit être arrêté sous aucun prétexte sans la consigne de votre ophtalmologiste.

Les collyres ou parfois les comprimés sont la base de votre traitement du glaucome à angle ouvert. Votre ophtalmologiste jugera de celui qui est le mieux adapté à votre cas.

Signalez-lui toujours vos antécédents médicaux en particulier asthme et problèmes cardiaques car les collyres passent dans la circulation sanguine et peuvent entrainer des effets secondaires.

Respectez les horaires indiqués sur l’ordonnance car les collyres agissent pendant une durée de temps précise et la pression oculaire doit être stable pendant les 24 heures.

Pour éviter les oublis, disposez vos flacons ou vos unidoses en fonction de vos habitudes, bien en vue.

Si vous instiller plusieurs collyres, espacez les gouttes de 5 minutes.

Surveiller le glaucome chronique : la surveillance régulière au cabinet de l’ophtalmologiste comporte :
– Une mesure de la pression oculaire (un chiffre de 20 à 22 est considéré normal)
– L’examen de la partie visible du nerf optique (papille) au fond de l’œil
– L’étude du champ visuel par la périmétrie : projection de spots lumineux plus ou moins brillants dans une coupole face à la personne. Les différentes parties du champ visuel sont sollicitées afin de détecter les zones de la rétine fonctionnant mal : points mal vus ou non vus.

Dans la catégorie: Glaucome,Pathologies Poster par: [211 Blue Star Level]

Répondre à cette question

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.

Pas encore membre? Inscrivez vous tout de suite »

Barème des points

Gagnez des points en posant et en répondant aux questions!

Grey Sta Levelr [1 - 25 Grey Star Level]
Green Star Level [26 - 50 Green Star Level]
Blue Star Level [51 - 500 Blue Star Level]
Orange Star Level [501 - 5000 Orange Star Level]
Red Star Level [5001 - 25000 Red Star Level]
Black Star Level [25001+ Black Star Level]