Rhume : pas de médicament utile, hormis parfois le paracétamol

14

Sep

2017

En cas de rhume, prévenir la transmission des virus est la principale mesure à prendre. Aucun médicament ne raccourcit la durée d’un rhume. En cas de maux de tête, de mal de gorge ou de fièvre, le paracétamol est le médicament de choix.

Un rhume résulte d’une inflammation de la muqueuse nasale, en général d’origine virale. L’évolution d’un rhume est spontanément favorable, le plus souvent en 1 à 2 semaines. Chez les patients en bonne santé, un rhume ne justifie pas à lui seul un examen médical, même chez un nourrisson ou un enfant.

Les virus des rhumes sont transmis par inhalation de gouttelettes en contenant, projetées dans l’air ambiant par des personnes infectées et par contact de main à main, ou via des objets contaminés (poignées de porte, téléphones, etc.). Limiter les risques de transmission des virus en cause est la principale mesure à prendre en cas de rhume : lavage fréquent des mains, limitation des contacts directs, élimination des produits de mouchage, etc.

Aucun médicament ne raccourcit la durée d’un rhume. En cas de céphalées, de mal de gorge ou de fièvre lors d’un rhume, le paracétamol est le médicament de choix, y compris chez les femmes enceintes.

Certains médicaments sont à écarter :
– les solutions nasales en spray chez les nourrissons qui exposent à des fausses routes et à des arrêts cardiorespiratoires réflexes;
– les décongestionnants vasoconstricteurs par voie nasale ou orale qui exposent à des effets indésirables neuropsychiques et cardiovasculaires (éphédrine, etc.);
– les antibactériens et antiseptiques par voie nasale qui provoquent des irritations et des allergies;
– les antihistaminiques H1 dits sédatifs (chlorphénamine, etc.), les terpènes, les antitussifs opioïdes (codéine, etc.), les expectorants mucolytiques, qui exposent à divers effets indésirables.
– Mieux vaut ne pas utiliser d’anti-inflammatoire non stéroïdien, y compris dans des pastilles à sucer. Ils sont à écarter chez les femmes enceintes ou susceptibles de le devenir.

Voici le remède miracle du rhume: dès les premiers symptômes essayez de prendre en homéopathie de l allium cepa composé 5 granules toutes les heures puis à espacer avec l’amélioration. Vous verrez en 24 heures ce sera terminé ! Il est préférable de prendre les médicaments homéopathiques à distance des repas : 10 minutes avant les repas suffisent amplement.

Contrairement à la rumeur publique, la menthe ainsi que le café absorbés à distance de la prise des médicaments n’antidotent pas leur action.

La prise de médicaments homéopathiques n’exclut pas l’association d’autres médicaments, leur action ne se situant pas sur un même plan.

Du fait de leur état particulier de dilution, les médicaments homéopathiques sont sensibles à certaines substances odorantes volatiles : de même la proximité avec l’éther, le camphre, les parfums risque de les altérer, il faut éviter de surchauffer les tubes contenant les granules ; La forte chaleur peut en effet modifier l’action thérapeutique du médicament.

Article à lire Rhume non aux décongestionnants Cliquer ici

A lire Rhume quand s’inquiéter vraiment Cliquer ici

A lire le paracetamol Cliquer ici

Partager cet article:
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks
Dans la catégorie: Bon usage des medicaments Poster par: [210 Blue Star Level]

Répondre à cette question

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.

Pas encore membre? Inscrivez vous tout de suite »

Barème des points

Gagnez des points en posant et en répondant aux questions!

Grey Sta Levelr [1 - 25 Grey Star Level]
Green Star Level [26 - 50 Green Star Level]
Blue Star Level [51 - 500 Blue Star Level]
Orange Star Level [501 - 5000 Orange Star Level]
Red Star Level [5001 - 25000 Red Star Level]
Black Star Level [25001+ Black Star Level]